Course à pied, esprit libéré.

Entrainement-course-a-pied

 

Hello tout le monde !

Aujourd’hui je vous reviens avec un article sportif sur la course à pied ! Sport que je pratique. Je souhaitais avec vous partager mon expérience, mon évolution, mes conseils et ma passion. Alors si vous êtes à la recherche d’un sport, si vous souhaitez vous renseigner sur celui-ci, sur ses bienfaits, sur comment progresser, les conseils que je préconise (attention je ne suis pas une experte en course à pied loin de là, je vous fais part de ma propre expérience et des conseils qui marchent pour moi) alors cet article pourra vous apporter quelques renseignements supplémentaires et une aide pour débuter la course, du moins j’espère !

Pourquoi j’ai choisi la course à pied ?

Avant je détestais ça, je m’ennuyais vite et au bout de 45 secondes j’étais déjà K.O., je n’aimais pas courir « pour rien » et à l’époque jamais je ne me serais dit que j’allais me mettre à la course à pied et que surtout j’allais aimer ça. La citation « ne jamais dire jamais » prend alors tout son sens pour mon cas. J’ai donc fait une 1ière tentative de m’y mettre en octobre/novembre 2013 mais j’ai vite lâché au bout de quelques séances par manque de motivation due au températures à cette période et à la nuit qui tombe très vite. C’est pourquoi je vous conseille de choisir votre période pour débuter si comme moi, vous risquez de vous décourager pour mauvais temps ou parce qu’il fait nuit tôt. Mais je sais que maintenant que je suis lancée cela ne m’arrêtera plus.

L’envie de me remettre une nouvelle fois à la course m’a poussé à retenter l’expérience lorsque les températures sont devenues plus clémentes et cette fois, ce fût une réussite !

La course à pied est un sport qui se pratique souvent à l’extérieur, plus ou moins partout, seul ou à plusieurs (voir en club). C’est un bon moyen de découvrir de nouveaux paysages, de perdre du poids, gagner en souffle, en endurance et aider à se vider l’esprit. Pour ma part la course me fait me sentir libre et vivante et je trouve qu’une belle communauté entoure ce sport, de plus peu d’équipement est nécessaire pour sa pratique.

Voici donc quelques conseils si vous aussi vous souhaitez débuter dans ce sport :

Si vous êtes motivé(e) à débuter la belle aventure qu’est le running, si votre santé vous le permet, n’hésitez plus, lancez-vous !

Niveau équipement :

Ne lésinez surtout pas sur une bonne paire de chaussures ! Pas une simple paire de basket trouvait dans un magasin de mode ! Le choix de votre paire est extrêmement important. Ne les choisissez pas parce qu’elles sont belles ou peu chères, choisissez-les parce qu’elles conviennent à votre morphologie, poids, si vous êtes pronateur, supinateur (il s’agit de la façon dont vous positionnez le pied lorsque vous marchez ou courez. A l’intérieur ou à l’extérieur, pour faire simple dans l’explication) ou neutre (pour ma part je suis pronateur car j’ai depuis toujours des problèmes aux genoux qui sont « rentrés » à l’intérieur ce qui fait que je marche les pieds « en dedans »? Malgré que j’aie pas mal de soucis à pratiquer certains sport, étonnement pour la course à pied je n’ai pas encore eu de douleurs aux genoux (merci à ma super paire de basket) ) pour revenir à ce que je disais donc plus haut, attention à votre choix de basket car votre santé est en jeu ! Suite à de mauvaises chaussures des problèmes de genoux, de dos, d’articulations et autres peuvent survenir ainsi que des blessures. Clairement on s’en fiche si elles sont moches, trop colorées ou pas assez, pas à la mode etc, on fait du sport pas un défilé de mode !

Rendez-vous en magasin de sport, demandez conseil aux vendeurs ils sont là pour ça, renseignez-vous sur internet (petite astuce, testez une paire en magasin et regardez sur internet le prix pour le même modèle, généralement elles peuvent être moins chères notamment sur http://www.i-run.fr/). Pour les Lyonnai(es)s et Parisien(nes)s LePape (http://www.lepape.com/) est un super magasin spécialisé course à pied, ils possèdent de très bonnes marques de run que vous ne trouverez pas forcément dans un magasin de sport lambda. J’ai choisi ma paire là-bas, les vendeurs sont top et ils pratiquent souvent eux-même la course !

Les miennes sont des Saucony Hurricane 16 que j’ai payée 95€ au lieu de 150€ (autant dire qu’elles sont tops à ce prix-là).

saucosauco1

En ce qui concerne le reste vous pouvez mettre ce que vous souhaitez, du moment que vous êtes à l’aise dedans ! Point important pour les filles, faites attention aux soutiens-gorges, optez pour une brassière ou un soutien-gorge spécial sport. Pour le haut, t-shirt ou débardeur, manches longues ou courtes (en fonction du temps) c’est selon votre aise. Pour le bas, short, survêtement, collant de course, legging, bref les habits dans lesquels vous vous sentez bien !

Voici mes tenues de run (j’ai 2-3 autres t-shirts de plus mais toujours dans le même style), tout vient de chez Décathlon et de leur marque :

tshirt deca tshirt deca2bas decasoutif course

Maintenant que vous êtes équipez c’est bon vous pouvez partir pour votre run ! Quelques conseils pour débuter en douceur :

-Ne forcez surtout pas lors de vos premières séances ! Ecoutez votre corps et votre tête. Allez-y petit à petit, c’est la clé pour progresser.

-Ne regardez pas les premiers temps votre vitesse, votre distance, votre allure, bref mettez tout cela de côté pour le moment, ça risque de votre prendre la tête et de vous obséder et de vous frustrer. Patientez, « vient à point à qui sait attendre », et à celui qui est déterminé et assidu !

-Si vous souhaitez perdre de la masse graisseuse courir lentement vous y aidera.

-Qui dit sport dit alimentation ! Je vous recommande les jours où vous courez de manger des protéines (champignon, jambon, blanc de poulet etc…) et des féculents (pâtes, riz, blé etc…). 1h00 avant vous pouvez manger 1 barre de céréales qui vous donnera de l’énergie au moment de vos efforts physiques. Pour ma part les barres de céréales Fitness chocolat blanc sont mes barres du moment.

barre cerea

Attention, évitez de manger et de boire juste avant votre course, vous risquez de vous sentir lourd et surtout d’avoir envie de vomir ! Environ 1h avant est l’idéal.

Avant je courais le matin à jeun mais ce ne me convenait pas, je cours désormais le soir avant le dîner. Mais ça, c’est à chacun de voir en fonction de son corps, son temps, sa motivation etc…

-Essayez de ne pas courir par de grosses chaleurs ni en dessous de 0° (vous risquez de vous brûler les poumons).

-Si vous êtes malade ou fatigué, reportez votre séance.

-N’en faîtes pas trop, 2 séances par semaine pour débuter à environ 48h d’intervalle. Laissez au moins 24h complètent entre 2 séances pour que votre corps puisse se reposer. Pour moi c’est 2 séances par semaine, le lundi et le jeudi !

-Choisissez un parcours, sur bitume, terrain stabilisé, chemin, piste etc… Démarrez sur du plat/faux plat montante/petite descente. Incluez petit à petit des montées et descentes, ne faites pas que du plat ! Alternez le sol sur lequel vous courez, changez de parcours de temps en temps.

Pour l’instant j’ai 2 parcours que j’alterne, un sur terrain stabilisé avec plat, faux plat montant, légère descente et petite montée et un sur bitume avec côte, pas mal de montées et faux plat montant et de la descente.

Je préfère de loin la course sur chemin car pour moi il y a un meilleur amorti mais une fois encore cela est propre à chacun.

-Après la course étirez-vous, buvez bien (au moins 1L d’eau) car vous avez beaucoup transpiré et donc perdu pas mal d’eau. Cela permet aussi d’éviter les courbatures le lendemain ainsi qu’éliminer les toxines !

bottled-water

Mes séances durent environ 30 minutes pour le moment (d’ici 4 séances environ j’attaque la phase de progression pour atteindre les 1h). Pour en arriver là j’ai suivi un programme spécial que l’on m’avait recommandé et qui sur moi ainsi qu’un membre de ma famille et des connaissances a très bien fonctionné. Je ne m’attendais pas, au niveau où je démarrais, à atteindre les 30 minutes sans arrêt ainsi qu’à les tenir sans difficultés. J’ai eu, certes, des séances difficiles avant d’en arriver là, mais on a rien sans rien !

Si vous souhaitez un programme pour bien débuter, s’organiser, si vous pensez que cela peut vous motiver et vous aider, je vous recommande celui-ci à 100% .

On se fixe 30 minutes sans arrêt et sans difficulté en 6 ou 12 semaines et pour la suite, si on le souhaite, évoluer en 1h. De plus ce programme est entièrement gratuit ! Une simple inscription sur le site et vous recevez virtuellement votre manuel rempli de conseils et votre programme de course ! Je vous le présente ci-dessous et vous laisse le lien du site (vous pouvez y trouver conseils en tous genre, vidéos, témoignages etc…).

http://www.conseils-courseapied.com/coach-entraineur-course-a-pied/coach-entraineur-10km-semi-marathon.html

Ce programme est réalisé par Gilles Dorval, expert en course à pied, professeur d’EPS, entraîneur d’athlètes de tout niveaux.

gilles d

Les séances se font 2 fois par semaine, une séance fait environ 20/25 minutes à 35 minutes divisées en plusieurs temps de course entrecoupés de temps de récupération (exemple : semaine 3 séance 1 : 2 fois 6 min de course suivi de 2 fois 5 min entrecoupées de 1 min 30 de récupération marche) et finissent par 10 minutes d’étirements et c’est seulement à la dernière séance que l’on court 30 minutes sans arrêt. Pour plus d’informations je vous recommande chaudement d’allez télécharger le programme !

Intégrez la technologie dans votre course !

Vous êtes féru de technologie ? Vous souhaitez un plus lors de vos courses ? Savoir la distance que vous avez parcouru, le temps vous avez mis, les calories brûlées, le tracé de votre parcours, votre rythme cardiaque lors de l’effort ou encore votre allure, bref toutes les informations que les nouvelles technologies peuvent vous apporter ? Et bien je vous propose une application pour smartphone très connue ainsi que le test de 2 montres cardio !

Pour l’application et bien sans surprise pour certain je pense, je vous recommande l’appli Nike + running qui est très complète, facile d’utilisation et gratuite ! Seul bémol que j’aurais à ajouter c’est en ce qui concerne le nombre de calories brûlées, je pense que c’est une simple estimation basée sur votre taille, poids, temps de course et allure. Je ne me base pas tellement sur cette estimation, je préfère pour cela utiliser ma montre cardio. En ce qui concerne le reste de l’application je la trouve évidemment super !

nike+run

L’application permet de suivre vos progrès, voir votre distance parcourue, à quelle allure, les kilos calories brûlées, la température sous laquelle vous avez couru, avec l’utilisation du gps vous pouvez voir le tracé de votre parcours, vous pouvez défier vos amis/famille, comparer vos kilomètres parcourus bref encore plein de petites choses qui peuvent vous aider à progresser dans vos courses !

Pour le petit test des 2 montres, et bien j’ai pu tester la montre Cardio ONrhythm 410 progress GEONAUTE (marque Décathlon) et la Polar FT 4

montre course1 VSmontre course

J’ai d’abord acheté la Geonaute, ce qui m’a plu c’était qu’elle avait la même fonctionnalité de la Polar (dont j’avais vu, vu, vu et revu des coureurs et coureuses utiliser) mais était quasi 2 fois moins cher ! Donc je me suis dit allé je vais la prendre je suis sûr qu’elle sera tout aussi bien c’est qu’une question de marque ! Aux 2/3 premières utilisations niquel, malgré que son utilisation est très difficile, j’ai lu et relu le manuel d’utilisation et y avais toujours de petites choses qui m’échappaient ! Aux séances suivantes ah ! Petit truc qui cloche… Le cardio ! Je passais de 20 BPM (battements par minute) et tout à coup 130, 220 au repos, très affolement en effet ! Plusieurs tests, plusieurs séances bref toujours le même souci ! Je retourne donc au magasin pour l’échanger (je vous raconte pas l’aventure pour me la faire reprendre, on me soupçonné de mal l’utiliser, oui c’est sûr que 20 BPM en plein effort ou même au repos c’est tout naturel haha, force de persuasion j’ai réussi à me la faire reprendre). Peut-être un défaut de cette montre, coup de malchance sûrement. J’ai quand même craqué pour la Polar allé on verra ce que ça donne ! Et bien je m’en sers de puis plus d’un mois et niquel ! Très facile d’utilisation, facile de rentrer ses données, très lisible, très juste, bref super ! Je comprends mieux pourquoi elle est si utilisée ! Je ne regrette pas de l’avoir pris à un tarif certes plus élevé que la Géonaute mais je pense que c’est un bon investissement à long terme !

Cardio ONrythme 410 progresse GEONAUTE fonctionnalités :

Analyse de l’activité, chronomètre, fréquence cardiaque, dépenses caloriques, quantité de graisses brûlées, zones cibles, mode fractionné, montre (alarme, heure etc…), ceinture textile, mémoire, étanche.

Les + : 

-Son prix, environ 45€.

-Ses fonctionnalités.

Les – :

-L’utilisation relativement difficile.

-Le cardio qui pour moi a déraillé très vite.

Polar FT4 fonctionnalités :

Montre, rétroéclairage, 2 fuseaux horaires, indicateur de pile faible, heure du jour 12/24h avec alarme, date et indicateur du jour de la semaine. Fréquence cardiaque (BPM et %FCmax), zones cibles manuelle/auto (BPM ou % FCmax). Fréquence cardiaque moyenne et max de la séance, 10 séances en mémoire. Alarme visuelle et sonore en dehors des zones cibles. Etanchéité, ceinture textile.

Les + :

-Ses fonctionnalités.

-Le choix dans les couleurs (rose pour nous les filles haha).

-Son utilisation très simple.

-Sa lisibilité.

-Garantie 2 ans.

Les – : 

-Son prix d’environ 80€.

 

Voilà en ce qui concerne le test des montres ainsi que de mon article sur la course à pied ! J’espère vous avoir apporté quelques informations supplémentaires, vous avoir envie de pratiquer ce joli sport qu’est la course ! Dites-moi si vous êtes coureuses vous aussi, si vous avez des conseils à me partager ou si vous pratiquez un tout autre sport !

Des bisous !

  

 

Tattoo or not tattoo ? That is the question.

 

 

13_07_2014_4Hello tout le monde ! Aujourd’hui on va parler tatouage ! Voici quelques mois que je me suis fait tatouer pour la toute première fois (et pas la dernière, j’ai déjà 2 autres projets. Comme on dit, une fois piqué jamais vacciné haha) et je voulais vous faire part de mon expérience et vous donner quelques conseils si vous aussi vous souhaitez sauter le pas pour vous faire piqué ! Cet article risque d’être très longs parce que j’ai pas mal de choses à vous dire !

Tout d’abord mon expérience, voilà quelques mois que mon tattoo a été fait et il est donc entièrement cicatrisé. Comment j’en suis venue à me faire tatouer ? Une envie évidemment que j’avais depuis assez longtemps, j’avais une première idée de base qui me plaisait énormément mais j’ai craqué pour tout autre chose (ma première idée est le second tatouage que je prévois de me faire d’ici 2-3 mois). J’ai bien réfléchi je me suis bien posé les bonnes questions, j’ai vu mon tatoueur à l’oeuvre et plus d’une fois, j’ai vu son style, ses dessins, et ça m’a beaucoup plu ! D’autant plus que mon copain possède 3 tatouages de chez lui et donc je savais à quoi m’attendre ! Mon choix du tatoueur était donc fait. Par la suite je suis allé discuter avec lui, lui montrer le modèle que je souhaitais, l’endroit où je le voulais, la taille qu’il me conseillait etc… Mon tatouage fait 13cm de longueur ce qui est plutôt un gros tatouage sachant que j’ai un petit avant-bras. Une fois le rdv fixé, j’ai attendu 2 semaines et là le jour J… Mon copain ne pouvant pas m’accompagner faute d’obligation professionnelle, je me suis retrouvée toute seule, ça ne m’as pas plus dérangé que ça à vrai dire et puis à la moitié du tatouage il est venu me rejoindre ! Bref, j’avais la peur au ventre et oui évidemment ce n’est pas une partie de plaisir que de se faire piquer sachez-le (sauf peut être pour certains) d’autant plus que l’endroit que j’ai choisi n’est pas le moins douloureux car la peau est très fine, nous parlerons de tout cela après. J’avais bien mangé, (j’avais rdv à 14h00), je m’étais détendue en allant faire les magasins le matin et sur une échelle de 1 à 10 j’étais à 8 niveau anxiété et pourtant je suis une fille très très angoissée et peureuse de nature. Comme on dit souvent, vouloir son tatouage à tout prix c’est 50% du travail fait. Je n’avais pas vu mon dessin terminer et d’ailleurs je ne l’ai vu terminé qu’une fois tatoué ! En effet mon tatoueur m’a posé un transfert sur l’avant-bras, il y avait les contours mais pas la totalité du tatouage, il a donc travaillait sur ma peau à main levée mais je lui faisais entièrement confiance, et j’ai bien eu raison puisque son tatouage à mes yeux est juste magnifique et bien plus beau que ce que je me l’imaginais. Evidemment tout cela reste personnel puisque c’est mon tatouage, que je l’apprécie moi. Il ne signifie rien, il est juste esthétique, je ne trouve pas obligatoire qu’un tatouage est une signification. Fin de la parenthèse on reprend, j’étais donc toujours en stress et je savais que j’allais l’être jusqu’à ce qu’il me pique. Il me nettoie la peau, met ses gants, sort l’aiguille de son emballage, sort son encre ect bref tout l’attirail pour tatouer ! Et là « bssssssssssiiiii » le dermo qui démarre (imaginez-vous le même bruit que la fraise chez le dentiste), mon coeur était en suspens, il me précise qu’il va commencer par les pointillés, il pique, je ressens une gêne plus qu’une douleur, il me demande si ça va, je lui réponds que oui et que je m’attendais à bien pire ! Il me dit pourtant les pointillés c’est ce qui a de plus douloureux, l’aiguille s’enfonce intégralement dans la peau (normal que c’est le pire), ça allé jusqu’à la moitié des pointillés du bas, au bout d’un moment je commencé à moins faire la maligne et à bouger des pieds, oui ça faisait mal ! Mais pas non plus à en verser une larme. Vient ensuite le traçage, la première idée qui m’ait venu c’est « on dirait une aiguille de couture qu’on te plante et qu’on tire dans la chair » pas glamour je sais, et puis y a quelques gouttes de sang et tout ce qui a de plus normal puisqu’on pique la peau, le remplissage a été fait par petit point, pas de soucis. L’endroit qui m’as fait le plus mal c’est les oreilles du loup (car oui c’est une louve), là je serrai légèrement les dents. Mon tatouage a duré environ 2h00 et franchement le temps est passé vite ! La douleur ce n’est pas une torture mais c’est propre à chacun donc varie d’un individu à un autre. Je ne sentais plus mon bras à cause de l’engourdissement, une fois fini j’ai senti que ça me chauffé et sans plus. J’étais bien contente d’avoir fini tout de même ! J’étais assez fatiguée car je me suis concentré pour avoir le moins mal possible, tout dans la zen attitude. Et se termine donc mon histoire avec mon 1er tatouage ! J’ai essayé de faire court et j’espère ne pas vous avoir endormi ! Bref parlons bien parlons peu (ou pas) et je vous laisse avec quelques conseils !

 

En premier lieu, avant le choix du tatoueur, avant le choix du modèle, avant de se faire piquer bref avant TOUT. : Avoir 16 ans minimums ainsi que l’accord des parents(certains tatoueurs refusent même de tatouer les mineurs), bien réfléchir car oui c’est pour la vie (évitez d’écouter la phrase basique du « tu verra quand tu auras 70 ans avec la peau toute fripée ça sera moche » ok quand j’aurais 70 ans j’aurai assez profité de mon tatouage et avec ou sans j’aurais quand même la peau toute fripée et si je devais à chaque choix de ma vie penser à comment je serai à 70 ans je vie plus !), se laisser du temps pour réfléchir (plusieurs mois), se demander si vraiment on en a envie ou si c’est juste un coup de tête. Se dire que oui ça va faire mal, c’est quand même une aiguille qu’on pique dans la peau ça va pas être une partie de pêche, mais ce n’est pas forcément une torture et on en meurt pas. Se renseigner aussi sur les allergies, car même si elles restent très rares, elles existent, mais que ça ne devienne pas une obsession (évitez les sites médicaux et les photos).

tumblr_mk68qmSaWC1s8erx3o1_500tumblr_n3iv1oGRdl1t471b7o1_500

Par la suite vient le choix du modèle : qu’il signifie quelque chose ou non il faut qu’il soit personnel, que ça vous plaise, que vous vous voyez toujours avec dans 20 ou 30 ans. Ne le choisissez pas par effet de mode sauf si évidemment le modèle vous plaît. Une fois le modèle choisit, regardez le souvent, ne vous précipitez pas pour prendre rdv, rester plusieurs semaines avec le modèle en tête voir s’il vous plaît toujours. Lorsque vous décider d’aller voir le tatoueur pour votre modèle si c’est un dessin de votre imaginaire ayez les idées claires pour lui expliquer, voyez avec lui, choisissez l’endroit, la taille, attention à l’endroit par rapport au travail, au niveau de douleur (ex: les pieds et mains ainsi que les côtes sont des zones très douloureuses).

tintin

Le choix du tatoueur : Chaque tatoueur est différent et a son univers, n’hésitez pas à faire plusieurs tatoueurs pour trouver le bon en fonction de vos goûts, de ce que vous souhaitez, regarder ses dessins, sa salle de travail. Faites bien attention aux conditions d’hygiène. Et évidemment le courant doit passer entre vous et lui, pas la peine de passer plusieurs heures avec quelqu’un avec qui on ne s’entend pas, ça sera une source de stress supplémentaires et on ne risque pas de se détendre. Faites attention à ses tarifs, renseignez-vous sur le prix de votre tatouage, et attention aux tatoueurs peu cher c’est souvent mauvais signe. Les tatoueurs ont souvent un prix minimum (aux alentours de 80-100€) pour l’encre, l’aiguille, la main-d’oeuvre, les produits d’hygiène etc…

Avant le jour J : Je vous conseille de prendre soin de votre peau, de bien l’hydrater pour qu’elle soit bien lisse et nette une fois le jour venue ce qui facilitera le travail du tatoueur et la bonne cicatrisation, c’est toujours un plus.

Le jour J : Bien manger avant, bien boire, ne pas fumer et boire d’alcool 48h avant, c’est très mauvais pour la circulation du sang et donc pour la réalisation du tatouage et la cicatrisation. Se détendre, écouter de la musique, parler au tatoueur, venir accompagner si possible etc…

tumblr_n7cu4fzJvZ1sonuleo1_500

Une fois la torture passée (ouf sayé on en est pas mort) : Normalement le tatoueur vous a préalablement prévenu des soins à fournir après la réalisation du tatouage. Pour ma part c’était bepanthene (qui est très bien car très grasse) H24 pendant 10 jours voir plus si le tattoo n’est pas cicatrisé, Septivon (savon désinfectant) 2 fois par jour au moment de la douche pendant 10 jours. Ne pas le laisser trop longtemps sous l’eau, couvrir le 1er jour et la 1ière nuit avec du cellophane pour éviter de se tacher avec les rejets d’encre (le tatouage va rejeter le surplus d’encre pendant plusieurs jours ou moins, cela dépend de plusieurs facteurs) laisser à l’aire libre sauf s’il y a risque que de la poussière ou de la terre ou du sable enfin n’importe quoi pourrait pénétrer dans le tatouage. Pas de soleil et de baignade pendant 1 mois (c’est pourquoi ne pas se faire tatouer l’été est la meilleure solution), de la crème solaire dessus dès qu’il y a exposition au soleil durant toute sa vie. Il y a possibilité que des retouches aient lieu, normalement le tatoueur vous donne rdv 15 jours environ après pour que vous lui montriez votre tatouage quasi voire totalement cicatrisé, si vous en avez pris soin et que malgré tout y a des retouches à faire c’est à la charge du tatoueur normalement. Et puis il vous reste plus qu’à profiter de votre tatouage, envisager de nouveaux tattoos (ou pas) et Enjoy !

 

Des bisous !