J’ai interviewé…

Montages

Hello tout le monde ! Aujourd’hui je vous reviens avec un article (encore) un peu spécial puisque j’ai interviewé la belle Sophy du blog Les Culottes Noires dont voici le lien : http://lesculottesnoires.wordpress.com/ (je vous recommande évidemment chaudement d’allé y faire un petit tour).

Pour faire simple, Les Culottes Noires c’est : une jeune femme qui aime vous faire partager ses passions comme la mode, ou encore la healthy food, les jeux vidéos, la technologie ou bien la musique… Mais Les Culottes Noires ce n’est pas que cela, loin de là… C’est aussi des vidéos, des DIY, des whislits, des tutos make-up, des conseils, des tests, des abonné(e)s, de la douceur, de la joie de vivre, de l’originalité, de la féminité, tout une communauté et bien plus encore… Quoi on avait dit que je devais faire simple ? C’est pourtant ce que j’ai fais haha. Il y a encore tellement de mots pour décrire ce blog et sa propriétaire ! Mais quoi de mieux que de laisser la parole à la principale intéressée ? Qui mieux qu’elle peut nous parler de son univers ? Let’s go !

  •  Coucou Sophy ! Alors tout d’abord peux-tu te présenter pour ceux et celles qui peut-être ne te connaissent pas ?

Bonjour à tous ! Alors je m’appelle Sophy, je vais sur mes 20 ans et je suis la principale actionnaire et modératrice du blog « Les Culottes Noires » depuis maintenant une année 😉 .

img_3652

  • Et Les Culottes Noires alors, c’est quoi exactement ?

Les Culottes Noires qu’est-ce que c’est ? Très bonne question ! Moi-même je ne saurai vraiment le définir. Au départ, j’ai créé ce blog par « ennuie et envie », ce n’était pas mon premier blog d’ailleurs, les autres n’ont pas tenu 3 mois. Vous devez sûrement vous dire « Mais d’où elle débarque ?! » … En fait, il faut bien insister sur l’envie et un peu moins sur l’ennuie, car on trouve ça tout de suite scandaleux que l’ennuie puisse être à l’origine d’une idée. On va dire que c’est un méli-mélo d’envies, de ce qui me plaît, de découvertes… En rapport avec la mode, la musique, le sport, le sexe opposé… Je n’avais pas envie d’un blog banal qui parle de maquillage. Car soyons honnête, environ 60% de la blogosphère est composé de ceux-ci… Mais c’est un autre débat ! On m’a demandé de faire des articles make-up, et j’en ai fait quelques un, mais seulement pour les grandes occasions.

Ensuite, dans mes articles, je le précise souvent mais je ne pousse en aucun cas à l’achat. Si mes lectrices/lecteurs achètent, cela va de leur propre conscience. Ca peut paraître prétentieux comme réflexion, mais c’est assez véridique.

  • On remarque que ton blog est pas mal diversifié, comment te viennent toutes ces idées ?

Quand on commence un blog, on cherche toujours les articles qui vont attirer l’oeil et qui sont aussi inspirés de grandes blogueuses… J’étais parti sur une idée de départ en rapport uniquement avec la mode, la découverte de produits de beauté et le sport. Et finalement… A force de visiter des blogs, d’entrer en contact avec mes lectrices/lecteurs, de découvrir leur univers… J’ai trouvé l’inspiration, les nouvelles idées et à la mixer à ma personnalité. Par exemple, pour mon article spécifique aux hommes, l’idée m’est venu lorsque j’ai vu que mon blog attirait aussi un public masculin, et j’avais envie de les remercier. J’ai eu d’assez bon retour, ce qui me pousse à en publier un autre !

Au niveau de l’habillement… Je me balade beaucoup, aussi bien dans le réel que dans le virtuel et je mélange les règles basiques et mes goûts pour former des tenues sobres, que tout le monde pourrait porter.

lescn13

  • A qui est destiné ton blog ?

A tout le monde à priori. Je ne cible pas un public précis et les divers tranches d’âge de mes abonné(e)s me le confirme. Je dirai que ça va de 13 ans jusqu’à environ 50 ans, malgré que le public des moins de 18 ans soit plus présent et qu’il faut que je m’adapte aussi à leurs attentes, à ne pas montrer le mauvais exemple, et faire quelques mises en garde.

  • As-tu déjà pensait à tout arrêter ? Y a-t-il eu des jours où tu n’avait plus envie de tout ça ?

L’idée de tout arrêté ne m’a pour l’instant jamais effleuré l’esprit. N’ayant pas une grande notoriété dans ma ville, ou de problèmes particuliers avec mon entourage, pourquoi arrêter ? Une fois on me l’a suggéré ! C’était plus un sous-entendu, mais en fait, ça n’a fait que raviver encore plus mon envie de poursuivre mon blog. Je ne me laisse pas démonter facilement par la jalousie.

  • Et la philosophie d’une Culotte Noire qu’elle est-elle ?

L’originalité est notre marque de fabrication. Il faut avoir des modèles, mais faire un mélange de tout ceux-ci pour faire ressortir votre personnalité ! Pas facile tout les jours… Mais on en ressort plus fort.

lescn3

  • Des choses qui t’énervent dans la blogosphère ?

TROP D’ARTICLES MAKE-UP QUI SE RESSEMBLENT ET PARLENT TOUS DE LA MÊME CHOSE. Chacun réagit différemment à chaque produit de beauté, on ne peut pas être complètement objectif, il suffit d’un avis négatif pour que la vente chute. Puis il y a tellement de choix dans les magasins… On ne peut pas tout tester.

Je dois paraître très réticente et directe, mais moi et les marques de maquillage on fait 400 000. Un eyeliner reste un eyeliner, tout comme un mascara… Tant que tu es à l’aise avec le maquillage que tu portes, qu’il ne t’abîme pas la peau, tout va bien.

  • Et sur le plan personnel, que t’apporte ton blog ?

Sur le plan personnel, mon blog me permet de vider ma tête, de me sortir d’un contexte scolaire. Ensuite, de garder une trace de mes looks, de mes découvertes… C’est un peu un espace de stockage comme je l’expose là haha.

Mais personnellement, ça m’apporte une partie de mon « bonheur », parce que je gère quelque chose seule, par moi-même sans aucune aide. Et la confiance en soi est renforcée par la même occasion.

img_2099

  • Aurait-tu des conseils pour les nouveaux arrivants dans la blogo ? Et aussi pour ceux déjà bien installés ?

Soyer original, et restez vous-même. Rien ne sert de copier les autres, parce que déjà c’est pas bien, et qu’ensuite vous vous direz « je prend la notoriété de quelqu’un d’autre » et ça n’abouti généralement pas à une satisfaction personnelle, dans l’idée comme dans la conception. C’est très dur de ne pas « prendre modèle sur… » Moi-même je l’ai fait, mais ceci vient avec le temps et l’adaptation à son public.

  • Que pense-tu de ces personnes qui ne vivent que pour leur blog ?

Encore une bonne question… Peut-être qu’ils se sentent bien dans ce monde, d’avoir des réponses positives, une communauté qui grandit. Je ne sais pas si moi je pourrais vivre que pour mon blog, parce que ça veut aussi dire partager une grande partie de sa vie privée. Il est toujours attrayant de découvrir tout de son « idole » car oui, les blogueuses et les blogueurs sont idolâtrés, aussi grande que la surprise soit ! Et je suis contente de savoir des choses sur les personnes que j’admire. Mais, la part de mystère s’évapore… Et trop en dire sur son couple par exemple, ça tombe vite dans le désintérêt total des articles d’un blog, mais plus sur des ragots personnels.

  • Et dans 5 ans alors, tu te voit comment ? Avec ou sans ton blog ?

Si je pouvais déjà prévoir ce que je serais dans quelques mois, se serait formidable ! Je ne sais absolument pas où est-ce que je me vois dans 5 ans, les plans sur la comète m’ont échappés depuis bien longtemps haha. J’espère juste une chose, que ma petite communauté de Culottes Noires aura bien grandit ! Peut-être pas faire parti des « plus grand(e)s » mais impacter la vie de quelques un(e)s d’entre vous me fait déjà un grand plaisir 🙂 .

lescn6

  •  Le quotidien d’une blogueuse c’est comment finalement ?

Assez simple ! J’ai une vie assez chargée à côté… Mais j’arrive à prévoir mes articles, gérer mes shootings, trouver des nouvelles choses à vous présenter. J’ai toujours besoin d’être active, je ne peux pas rester à ne rien faire, sortir, observer, écrire, photographier… Tout y passe ! Mon secret ? Je me lève à 5h30 tout les jours, et je profite jusqu’à 22h/23h… Surprenant oui. Je prend tout de même du temps pour moi et mes ami(e)s.

  • Et pour finir, après promis j’arrête de t’harceler même si y aurai tellement d’autres questions à te poser, que nous réserve-tu ? Des projets, des grosses surprises ? Ou tout simplement continuer ton blog comme un long fleuve tranquille ?

J’aimerai beaucoup organiser des surprises, tel que rencontrer mes lectrices/lecteurs… Mais c’est assez compliqué car tous ne vivent pas sur Lyon, et ceux présent n’ont pas forcément le temps. J’en reparlerai sûrement sur mon blog, afin de sonder un peu qui pourrait être présent… Et pourquoi pas organiser des chats… A vous de me dire !

lescn1

Je remercie énormément Sophy de nous avoir accordé cet interview, et je vous remercie d’avoir pris le temps de lire cet article. C’est toujours très intéressant de savoir comment fonctionne les autres blogueurs et de les connaître un peu mieux ! Et à l’avenir j’espère pouvoir réitérer l’expérience d’interviewer un ou une blogueuse !

Des bisous !

Course à pied, esprit libéré.

Entrainement-course-a-pied

 

Hello tout le monde !

Aujourd’hui je vous reviens avec un article sportif sur la course à pied ! Sport que je pratique. Je souhaitais avec vous partager mon expérience, mon évolution, mes conseils et ma passion. Alors si vous êtes à la recherche d’un sport, si vous souhaitez vous renseigner sur celui-ci, sur ses bienfaits, sur comment progresser, les conseils que je préconise (attention je ne suis pas une experte en course à pied loin de là, je vous fais part de ma propre expérience et des conseils qui marchent pour moi) alors cet article pourra vous apporter quelques renseignements supplémentaires et une aide pour débuter la course, du moins j’espère !

Pourquoi j’ai choisi la course à pied ?

Avant je détestais ça, je m’ennuyais vite et au bout de 45 secondes j’étais déjà K.O., je n’aimais pas courir « pour rien » et à l’époque jamais je ne me serais dit que j’allais me mettre à la course à pied et que surtout j’allais aimer ça. La citation « ne jamais dire jamais » prend alors tout son sens pour mon cas. J’ai donc fait une 1ière tentative de m’y mettre en octobre/novembre 2013 mais j’ai vite lâché au bout de quelques séances par manque de motivation due au températures à cette période et à la nuit qui tombe très vite. C’est pourquoi je vous conseille de choisir votre période pour débuter si comme moi, vous risquez de vous décourager pour mauvais temps ou parce qu’il fait nuit tôt. Mais je sais que maintenant que je suis lancée cela ne m’arrêtera plus.

L’envie de me remettre une nouvelle fois à la course m’a poussé à retenter l’expérience lorsque les températures sont devenues plus clémentes et cette fois, ce fût une réussite !

La course à pied est un sport qui se pratique souvent à l’extérieur, plus ou moins partout, seul ou à plusieurs (voir en club). C’est un bon moyen de découvrir de nouveaux paysages, de perdre du poids, gagner en souffle, en endurance et aider à se vider l’esprit. Pour ma part la course me fait me sentir libre et vivante et je trouve qu’une belle communauté entoure ce sport, de plus peu d’équipement est nécessaire pour sa pratique.

Voici donc quelques conseils si vous aussi vous souhaitez débuter dans ce sport :

Si vous êtes motivé(e) à débuter la belle aventure qu’est le running, si votre santé vous le permet, n’hésitez plus, lancez-vous !

Niveau équipement :

Ne lésinez surtout pas sur une bonne paire de chaussures ! Pas une simple paire de basket trouvait dans un magasin de mode ! Le choix de votre paire est extrêmement important. Ne les choisissez pas parce qu’elles sont belles ou peu chères, choisissez-les parce qu’elles conviennent à votre morphologie, poids, si vous êtes pronateur, supinateur (il s’agit de la façon dont vous positionnez le pied lorsque vous marchez ou courez. A l’intérieur ou à l’extérieur, pour faire simple dans l’explication) ou neutre (pour ma part je suis pronateur car j’ai depuis toujours des problèmes aux genoux qui sont « rentrés » à l’intérieur ce qui fait que je marche les pieds « en dedans »? Malgré que j’aie pas mal de soucis à pratiquer certains sport, étonnement pour la course à pied je n’ai pas encore eu de douleurs aux genoux (merci à ma super paire de basket) ) pour revenir à ce que je disais donc plus haut, attention à votre choix de basket car votre santé est en jeu ! Suite à de mauvaises chaussures des problèmes de genoux, de dos, d’articulations et autres peuvent survenir ainsi que des blessures. Clairement on s’en fiche si elles sont moches, trop colorées ou pas assez, pas à la mode etc, on fait du sport pas un défilé de mode !

Rendez-vous en magasin de sport, demandez conseil aux vendeurs ils sont là pour ça, renseignez-vous sur internet (petite astuce, testez une paire en magasin et regardez sur internet le prix pour le même modèle, généralement elles peuvent être moins chères notamment sur http://www.i-run.fr/). Pour les Lyonnai(es)s et Parisien(nes)s LePape (http://www.lepape.com/) est un super magasin spécialisé course à pied, ils possèdent de très bonnes marques de run que vous ne trouverez pas forcément dans un magasin de sport lambda. J’ai choisi ma paire là-bas, les vendeurs sont top et ils pratiquent souvent eux-même la course !

Les miennes sont des Saucony Hurricane 16 que j’ai payée 95€ au lieu de 150€ (autant dire qu’elles sont tops à ce prix-là).

saucosauco1

En ce qui concerne le reste vous pouvez mettre ce que vous souhaitez, du moment que vous êtes à l’aise dedans ! Point important pour les filles, faites attention aux soutiens-gorges, optez pour une brassière ou un soutien-gorge spécial sport. Pour le haut, t-shirt ou débardeur, manches longues ou courtes (en fonction du temps) c’est selon votre aise. Pour le bas, short, survêtement, collant de course, legging, bref les habits dans lesquels vous vous sentez bien !

Voici mes tenues de run (j’ai 2-3 autres t-shirts de plus mais toujours dans le même style), tout vient de chez Décathlon et de leur marque :

tshirt deca tshirt deca2bas decasoutif course

Maintenant que vous êtes équipez c’est bon vous pouvez partir pour votre run ! Quelques conseils pour débuter en douceur :

-Ne forcez surtout pas lors de vos premières séances ! Ecoutez votre corps et votre tête. Allez-y petit à petit, c’est la clé pour progresser.

-Ne regardez pas les premiers temps votre vitesse, votre distance, votre allure, bref mettez tout cela de côté pour le moment, ça risque de votre prendre la tête et de vous obséder et de vous frustrer. Patientez, « vient à point à qui sait attendre », et à celui qui est déterminé et assidu !

-Si vous souhaitez perdre de la masse graisseuse courir lentement vous y aidera.

-Qui dit sport dit alimentation ! Je vous recommande les jours où vous courez de manger des protéines (champignon, jambon, blanc de poulet etc…) et des féculents (pâtes, riz, blé etc…). 1h00 avant vous pouvez manger 1 barre de céréales qui vous donnera de l’énergie au moment de vos efforts physiques. Pour ma part les barres de céréales Fitness chocolat blanc sont mes barres du moment.

barre cerea

Attention, évitez de manger et de boire juste avant votre course, vous risquez de vous sentir lourd et surtout d’avoir envie de vomir ! Environ 1h avant est l’idéal.

Avant je courais le matin à jeun mais ce ne me convenait pas, je cours désormais le soir avant le dîner. Mais ça, c’est à chacun de voir en fonction de son corps, son temps, sa motivation etc…

-Essayez de ne pas courir par de grosses chaleurs ni en dessous de 0° (vous risquez de vous brûler les poumons).

-Si vous êtes malade ou fatigué, reportez votre séance.

-N’en faîtes pas trop, 2 séances par semaine pour débuter à environ 48h d’intervalle. Laissez au moins 24h complètent entre 2 séances pour que votre corps puisse se reposer. Pour moi c’est 2 séances par semaine, le lundi et le jeudi !

-Choisissez un parcours, sur bitume, terrain stabilisé, chemin, piste etc… Démarrez sur du plat/faux plat montante/petite descente. Incluez petit à petit des montées et descentes, ne faites pas que du plat ! Alternez le sol sur lequel vous courez, changez de parcours de temps en temps.

Pour l’instant j’ai 2 parcours que j’alterne, un sur terrain stabilisé avec plat, faux plat montant, légère descente et petite montée et un sur bitume avec côte, pas mal de montées et faux plat montant et de la descente.

Je préfère de loin la course sur chemin car pour moi il y a un meilleur amorti mais une fois encore cela est propre à chacun.

-Après la course étirez-vous, buvez bien (au moins 1L d’eau) car vous avez beaucoup transpiré et donc perdu pas mal d’eau. Cela permet aussi d’éviter les courbatures le lendemain ainsi qu’éliminer les toxines !

bottled-water

Mes séances durent environ 30 minutes pour le moment (d’ici 4 séances environ j’attaque la phase de progression pour atteindre les 1h). Pour en arriver là j’ai suivi un programme spécial que l’on m’avait recommandé et qui sur moi ainsi qu’un membre de ma famille et des connaissances a très bien fonctionné. Je ne m’attendais pas, au niveau où je démarrais, à atteindre les 30 minutes sans arrêt ainsi qu’à les tenir sans difficultés. J’ai eu, certes, des séances difficiles avant d’en arriver là, mais on a rien sans rien !

Si vous souhaitez un programme pour bien débuter, s’organiser, si vous pensez que cela peut vous motiver et vous aider, je vous recommande celui-ci à 100% .

On se fixe 30 minutes sans arrêt et sans difficulté en 6 ou 12 semaines et pour la suite, si on le souhaite, évoluer en 1h. De plus ce programme est entièrement gratuit ! Une simple inscription sur le site et vous recevez virtuellement votre manuel rempli de conseils et votre programme de course ! Je vous le présente ci-dessous et vous laisse le lien du site (vous pouvez y trouver conseils en tous genre, vidéos, témoignages etc…).

http://www.conseils-courseapied.com/coach-entraineur-course-a-pied/coach-entraineur-10km-semi-marathon.html

Ce programme est réalisé par Gilles Dorval, expert en course à pied, professeur d’EPS, entraîneur d’athlètes de tout niveaux.

gilles d

Les séances se font 2 fois par semaine, une séance fait environ 20/25 minutes à 35 minutes divisées en plusieurs temps de course entrecoupés de temps de récupération (exemple : semaine 3 séance 1 : 2 fois 6 min de course suivi de 2 fois 5 min entrecoupées de 1 min 30 de récupération marche) et finissent par 10 minutes d’étirements et c’est seulement à la dernière séance que l’on court 30 minutes sans arrêt. Pour plus d’informations je vous recommande chaudement d’allez télécharger le programme !

Intégrez la technologie dans votre course !

Vous êtes féru de technologie ? Vous souhaitez un plus lors de vos courses ? Savoir la distance que vous avez parcouru, le temps vous avez mis, les calories brûlées, le tracé de votre parcours, votre rythme cardiaque lors de l’effort ou encore votre allure, bref toutes les informations que les nouvelles technologies peuvent vous apporter ? Et bien je vous propose une application pour smartphone très connue ainsi que le test de 2 montres cardio !

Pour l’application et bien sans surprise pour certain je pense, je vous recommande l’appli Nike + running qui est très complète, facile d’utilisation et gratuite ! Seul bémol que j’aurais à ajouter c’est en ce qui concerne le nombre de calories brûlées, je pense que c’est une simple estimation basée sur votre taille, poids, temps de course et allure. Je ne me base pas tellement sur cette estimation, je préfère pour cela utiliser ma montre cardio. En ce qui concerne le reste de l’application je la trouve évidemment super !

nike+run

L’application permet de suivre vos progrès, voir votre distance parcourue, à quelle allure, les kilos calories brûlées, la température sous laquelle vous avez couru, avec l’utilisation du gps vous pouvez voir le tracé de votre parcours, vous pouvez défier vos amis/famille, comparer vos kilomètres parcourus bref encore plein de petites choses qui peuvent vous aider à progresser dans vos courses !

Pour le petit test des 2 montres, et bien j’ai pu tester la montre Cardio ONrhythm 410 progress GEONAUTE (marque Décathlon) et la Polar FT 4

montre course1 VSmontre course

J’ai d’abord acheté la Geonaute, ce qui m’a plu c’était qu’elle avait la même fonctionnalité de la Polar (dont j’avais vu, vu, vu et revu des coureurs et coureuses utiliser) mais était quasi 2 fois moins cher ! Donc je me suis dit allé je vais la prendre je suis sûr qu’elle sera tout aussi bien c’est qu’une question de marque ! Aux 2/3 premières utilisations niquel, malgré que son utilisation est très difficile, j’ai lu et relu le manuel d’utilisation et y avais toujours de petites choses qui m’échappaient ! Aux séances suivantes ah ! Petit truc qui cloche… Le cardio ! Je passais de 20 BPM (battements par minute) et tout à coup 130, 220 au repos, très affolement en effet ! Plusieurs tests, plusieurs séances bref toujours le même souci ! Je retourne donc au magasin pour l’échanger (je vous raconte pas l’aventure pour me la faire reprendre, on me soupçonné de mal l’utiliser, oui c’est sûr que 20 BPM en plein effort ou même au repos c’est tout naturel haha, force de persuasion j’ai réussi à me la faire reprendre). Peut-être un défaut de cette montre, coup de malchance sûrement. J’ai quand même craqué pour la Polar allé on verra ce que ça donne ! Et bien je m’en sers de puis plus d’un mois et niquel ! Très facile d’utilisation, facile de rentrer ses données, très lisible, très juste, bref super ! Je comprends mieux pourquoi elle est si utilisée ! Je ne regrette pas de l’avoir pris à un tarif certes plus élevé que la Géonaute mais je pense que c’est un bon investissement à long terme !

Cardio ONrythme 410 progresse GEONAUTE fonctionnalités :

Analyse de l’activité, chronomètre, fréquence cardiaque, dépenses caloriques, quantité de graisses brûlées, zones cibles, mode fractionné, montre (alarme, heure etc…), ceinture textile, mémoire, étanche.

Les + : 

-Son prix, environ 45€.

-Ses fonctionnalités.

Les – :

-L’utilisation relativement difficile.

-Le cardio qui pour moi a déraillé très vite.

Polar FT4 fonctionnalités :

Montre, rétroéclairage, 2 fuseaux horaires, indicateur de pile faible, heure du jour 12/24h avec alarme, date et indicateur du jour de la semaine. Fréquence cardiaque (BPM et %FCmax), zones cibles manuelle/auto (BPM ou % FCmax). Fréquence cardiaque moyenne et max de la séance, 10 séances en mémoire. Alarme visuelle et sonore en dehors des zones cibles. Etanchéité, ceinture textile.

Les + :

-Ses fonctionnalités.

-Le choix dans les couleurs (rose pour nous les filles haha).

-Son utilisation très simple.

-Sa lisibilité.

-Garantie 2 ans.

Les – : 

-Son prix d’environ 80€.

 

Voilà en ce qui concerne le test des montres ainsi que de mon article sur la course à pied ! J’espère vous avoir apporté quelques informations supplémentaires, vous avoir envie de pratiquer ce joli sport qu’est la course ! Dites-moi si vous êtes coureuses vous aussi, si vous avez des conseils à me partager ou si vous pratiquez un tout autre sport !

Des bisous !